Parquet en chêne blanchi : Comment s’effectue le processus ?

Comment choisir les portes intérieures
avril 9, 2021
Comment créer un coin bar à la maison ?
avril 9, 2021

Le chêne blanchi est un type de parquet qui connaît un succès considérable auprès des clients et des designers pour ses qualités qui le rendent adapté à différents contextes de vie, du plus moderne au plus classique.

Le chêne est défini comme l’essence de bois obtenue à partir du chêne, un bois précieux et résistant particulièrement adapté à la création de parquets. Très adapté au revêtement de sol des chambres, il peut également être utilisé dans des pièces telles que les salles de bains et les cuisines, car il est très résistant à l’humidité.

L’une des principales caractéristiques du chêne est la richesse des différentes finitions qu’il peut offrir, tant en termes de grain que de couleur. Ce n’est donc pas une coïncidence si, à côté du chêne classique, le type défini comme chêne blanchi se répand considérablement.

Le processus de blanchiment du bois est réalisé par l’application d’huiles et de vernis. En fonction de la quantité de ces produits, on peut obtenir un fini léger d’intensité différente. Le traitement peut être plus ou moins marqué jusqu’à l’obtention de la finition dite “décapée”, mais en gardant toujours à l’esprit la texture et la fibre du bois naturel.

Les qualités esthétiques du parquet en chêne blanchi

D’un point de vue esthétique, les avantages du parquet en chêne blanchi sont tous ceux d’un sol de couleur claire : les surfaces de ce type contribuent à agrandir visuellement les espaces et à mettre en valeur le mobilier.

La coloration neutre du bois s’adapte également à tout choix de couleur fait pour les murs, un résultat difficilement réalisable avec les couleurs du parquet traditionnel.

Types de parquet en chêne blanchi

Il existe deux types différents de parquet en chêne blanchi que l’on peut distinguer selon le degré de blanchiment appliqué. En plus du désormais classique chêne blanchi, il existe en fait un chêne blanchi par la neige. Le premier, ayant subi un traitement moins décisif, conserve plus fidèlement l’aspect classique du bois. Le second, ayant subi un traitement beaucoup plus intense, a une couleur proche du blanc et le grain est moins visible.

Outre le niveau de blanc différent qui caractérise ce type de bois, d’autres traitements tels que le vieillissement, la ruine et le brossage sont possibles.

Ces traitements, qui peuvent également être effectués en combinaison les uns avec les autres, contribuent à donner à la surface du bois un aspect plus ou moins rustique ou vieilli.

Le chêne blanchi se distingue également en deux classes différentes : Le premier est caractérisé par l’absence de nœuds, alors que dans le second, ils sont présents, de sorte que le cercle est plus adapté aux environnements modernes, alors que le carré est adapté aux environnements rustiques.

Formats et pose de parquets en chêne blanchi

Le parquet en chêne blanchi est disponible dans le commerce en plusieurs tailles, adaptées à différents environnements, qui déterminent également différents prix de pose. On y trouve donc des lattes, des planches, des maxiplans, dont les dimensions varient de 40 × 190 cm à 200 × 2500 cm. Les épaisseurs varient de 9 à 12 mm.

L’installation peut être collée ou flottante. Dans le premier cas, le parquet doit être posé avec de la colle sur une chape parfaitement plane et sans humidité.

Dans la seconde, les lattes reposent sur un matelas d’épaisseur appropriée posé sur la chape, en emboîtant les bords. Ce dernier type de pose convient lorsqu’il n’y a pas de garantie d’une chape parfaitement lisse et sans humidité.

Combien coûte un parquet en chêne blanchi ?

Le parquet en chêne blanchi est l’un des plus chers du marché, quel que soit le traitement de blanchiment. Le prix du matériel peut varier entre 35 et 55 euros par mètre carré, auquel il faut ajouter celui de l’installation.